Les abeilles sauvages ont besoin de votre aide

Abeille sauvage

Lorsque l’on parle « d’abeilles », on entend, en général, Apis Mellifera, l’espèce d’abeilles domestiquée par l’homme pour la production du miel et la pollinisation des cultures, mais peu de personnes savent que la famille des abeilles recèle en fait une très grande biodiversité spécifique.

Pas loin de 20 000 espèces d’abeilles sauvages ont été décrites à ce jour dans le monde, dont plus de 2 000 sont recensées en Europe et plusieurs centaines en France métropolitaine.
Malheureusement, leurs habitats se dégradent. Le très fort développement de l’agriculture intensive a entraîné une raréfaction tout aussi importante des ressources alimentaires et des zones de nidification.
En milieu urbain, la très forte augmentation du nombre de ruches/colonies d’abeilles domestiques observée ces dernières années représente désormais une concurrence importante pour les abeilles sauvages et autres espèces floricoles (papillons, coléoptères, guêpes, etc…).

Une initiative très intéressante qui vise à favoriser l’implantation et le maintien de ces espèces d’abeilles sauvages a vu le jour récemment en Belgique. Elle a notamment donné lieu à la création, par deux chercheurs belges (Michaël Terzo et Nicolas Vereecken), d’une brochure qui suggère un certain nombre d’actions à entreprendre si l’on veut œuvrer pour la sauvegarde de ces espèces. Ces actions présentent l’immense avantage d’être relativement simples à mettre en œuvre tout en étant très efficaces.

Cette brochure est en outre une porte ouverte sur l’univers fascinant des insectes. Vous pouvez la télécharger via le lien ci-dessous :
Un jardin pour les abeilles sauvages (pdf)

Et surtout, n’hésitez pas à la diffuser le plus largement possible !

Publié dans Abeilles, Apiculture, Environnement, Nature